Créé le 2 mars 2013 Catégorie : Sujets de société
Affichages : 1115
Imprimer

 

Hommage est rendu à Stéphane Hessel mort, le mercredi 27 février, à l’âge de 95 ans. De tous ses combats pour la justice internationale, l’indigné s’est illustré avec brio par son engagement en faveur des droits des Palestiniens.

Stéphane Hessel a eu une vie bien pleine. L’ancien résistant et diplomate français est mort, mercredi 27 février, à l’âge de 95 ans. De tous ses combats pour la justice internationale, il s’est illustré avec brio par son engagement, de longue date, en faveur des droits des Palestiniens.

Sa détermination n’a jamais pris une ride. Malgré son âge avancé, il n’a pas hésité à prendre la présidence du Tribunal Russell sur la Palestine (TRP), impulsé par la société civile internationale, dès ses débuts en mars 2009. Il fut d’ailleurs présent à toutes les sessions.

Un engagement que M. Hessel a retranscrit dans son ouvrage militant « Indignez-vous ! » (Indigène Ed.) en 2010, vendu à plus de quatre millions d’exemplaires. Stéphane Hessel y dénonce l’opération israélienne « Plomb Durci » qui avait coûté la vie à plus 1 400 Palestiniens à Gaza, où il s’est rendu pour constater par lui-même les atrocités commises avec la bénédiction du gouvernement israélien. Dans la foulée de son précédent mini-livre, il écrit « Engagez-vous ! » (Ed. de L’Aube) en mars 2011 pour inviter l’opinion publique à dépasser le stade de l’unique indignation.

En signe de solidarité, il avait rejoint la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre Israël, lancée en 2005 à l’appel des Palestiniens. Autant d’actions qui ont forgé la personnalité de cet homme au grand cœur mais qui ont très vite exaspéré les soutiens indéfectibles d’Israël. Un Etat que la troisième session du TRP en novembre 2012 - période à laquelle M. Hessel a été nommé citoyen d’honneur de la Palestine - a reconnu coupable de crime d’apartheid.

Hommage est rendu à ce militant de la première heure pour son combat en faveur de cette cause.